Parents

Réunion groupe de parole

13 octobre 2017

Au programme:
– Bilan sur la derniere réunion « gestion mentale »
– futur du groupe de parole à partir de janvier 2018 (date, localisation de la salle, thème…): REUNION IMPORTANTE

20h30 MPT courdimanche.

Voir sur l’agenda de la ville des Ulis :
http://www.lesulis.fr/1089-303/fiche/groupe-de-paroles-parents-denfants-precoces.htm

Publicités
Parents

La fin des COP

Combien d’élèves EIP se sont retrouvés face à un mur lors de rendez-vous avec la/le COP (conseiller/conseillère d’orientation psychologue) ?

Pour ceux qui n’ont pas été diagnostiqués, les COP refusent de faire passer le WISC. Lorsque l’on parle de saut de classe, c’est forcément que les parents poussent derrière, etc, etc…  Le dialogue est difficile voire impossible. Cet article « Conseiller d’Orientation, un métier méconnu » illustre bien le problème. On y apprend que les COP sont sélectionnés au niveau licence, pour être formés pendant 2 ans ensuite par l’éducation nationale au fonctionnement de l’éducation nationale. Pas étonnant que les parents se heurtent à un mur dès qu’ils parlent de WISC, TDAH, Dys….

La grande nouvelle de cette rentrée, c’est qu’il n’y aura plus de conseillers d’orientation mais des « Psychologues de l’éducation nationale« .  Le corps a été créé par décret le 1er février 2017. Le recrutement se fait par concours externe au niveau licence (Bac +3), ou par concours interne pour les fonctionnaires (y compris les militaires). La prof d’arts plastiques et le soldat qui en a ras le bol de Sentinelle peuvent devenir psychologues de l’éducation nationale (même si l’on espère que le jury du concours interne en décidera autrement).

Sur la page, « Psychologues de l’éducation nationale« , on peut lire :

1 – Missions communes aux deux spécialités

En tant que personnes ressources du service public de l’éducation nationale, les PsyEN : [..] réalisent les bilans psychologiques appropriés pour éclairer les problématiques soulevées ;

Doit-on en conclure qu’ils DOIVENT désormais faire passer le WISC lorsqu’une problématique est liée à un soupçon de précocité, d’autant plus si l’ado le demande ?

Les psychologues ayant le droit d’exercer dans le privé ont un master (Bac+5). Si les anciennes « COP » ont le même niveau pour utiliser le titre de « Psychologue », tout le monde devrait y gagner.

D’après le site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche :
En France, pour faire usage du titre de psychologue il est exigé d’être titulaire d’une licence mention « psychologie » et d’un master mention « psychologie » comprenant un mémoire de recherche et un stage professionnel. Un master mention « psychologie » ne permet pas, à lui seul, d’obtenir l’autorisation à faire usage professionnel du titre de psychologue.

Bref, changer le titre d’une profession, mais pour garder les mêmes individus pas formés ne devrait pas changer grand chose dans les relations tendues entre parents d’enfants précoces et conseillers d’orientation, ni empêcher que des ados soient attirés par Daech.

chiche

Parents

Forces significatives observées chez les personnes dyslexiques

Denise Beauchemin, l'orthopédagogue des parents

La plupart du temps quand on parle de dyslexie, on pense à des individus qui ont des difficultés à apprendre à lire et à écrire, qui inversent leurs lettres, qui sont désorganisés et qui ne réussissent pas à l’école.

Les personnes dyslexiques possèdent des forces par rapport aux personnes non dyslexiques.

Il est bon de rappeler qu’Albert Einstein, Pablo Picasso, Steven Spielberg, Dustin Hoffman, Agatha Christie font partie d’une longue liste de personnes dyslexiques célèbres.

La recherche a permis d’identifier chez les sujets dyslexiques un ensemble de forces et de talents dus à une activité prédominante au niveau de l’hémisphère droit de leur cerveau. Ainsi ils fournissent, dans plusieurs sphères d’activités, un rendement supérieur à celui obtenu par les sujets non dyslexiques.

CES FORCES SE RETROUVENT NOTAMMENT SUR LE PLAN:

  • Du raisonnement global (facilité à visualiser une situation dans son ensemble)
  • Des capacités facilitant la résolution de problèmes
  • Des habiletés…

View original post 218 mots de plus

Parents

Réunion vendredi 11 mars

Nous parlerons du dispositif EIP mis en place en Essonne.

Quelques questions :

« Que signifie un établissement faisant parti du dispositif EIP » ? Que ce soit élémentaire, collège lycée..ont ils des obligations ou juste un titre par l’IA…

Pourquoi les lycées ne rentrent pas dans le dispositif ? Deux sur tout un département, c’est peu

Pourquoi rien ne se passe depuis 2013 ?

Quel est l’accompagnement des professeurs des collèges  » dans le dispositif » depuis 2013 ?

En 2014, on nous disait: il faut du temps.

On est quand même en 2016 !!!!!!

Est-ce normal que ce soit les parents (ou élèves) qui informent les principaux que l’établissement est dans le dispositif ?

Au même titre que pour les lycées, pourquoi il n’y a pas de nouveaux collèges qui soient rentrés dans le dispositif depuis 2013 ?

Quand un enfant est dans le dispositif, et l’établissement non, qu’en est-il ?